TOPAbout the Museum < Ancienne Résidence du Prince Asaka / Bref historique

Ancienne Résidence du Prince Asaka / Bref historique

Ancienne Résidence du Prince Asaka

La branche Asaka de la famille impériale a été fondée en 1906 par le Prince Yasuhiko, huitième fils du Prince Kuni Asahiko. En 1922, alors qu’il servait à l’École supérieure de l’Armée de terre, le Prince Yasuhiko s’est rendu en France pour étudier les affaires militaires mais il a été blessé dans un accident de la circulation et son épouse, la Princesse Nobuko, s’est alors rendue à son chevet en France où ils ont séjourné jusqu’en 1925.
Leur séjour a coïncidé avec l’âge d’or de l’Art Déco en France. Fascinés par la beauté de ce style, le Prince et la Princesse ont décidé d’intégrer ses plus brillants éléments dans leur nouvelle résidence pour laquelle ils ont demandé à l’artiste français Henri Rapin de concevoir l’intérieur des pièces principales. L’architecte en charge de la conception du bâtiment, Gondo Yokichi, du Bureau des Travaux du Ministère de la Maison Impériale, avait, lui, été un étudiant passionné d’architecture moderne lors de sa formation en Europe. L’excellence de l’artisanat cultivé depuis toujours au Japon a en outre été mise à profit dans tous les aspects de la construction. La Résidence du Prince Asaka est donc une véritable œuvre d’art née de l’enthousiasme du Prince et de la Princesse, et du talent combiné des concepteurs, architectes et artisans français et japonais.
Même si elle fait aujourd’hui office de musée, aucun changement significatif n’a été apporté à son intérieur. En tant que bâtiment historique précieux incarnant précisément le style Art Déco et témoin de la réceptivité aux autres cultures qui a fleuri à Tokyo au début de l’ère Showa, la Résidence a été désignée comme bien culturel matériel par les autorités métropolitaines de Tokyo.

Histoire

1933 La Résidence du Prince Asaka est achevée en mai.
1947-1954 La Résidence est empruntée par l’État et sert de résidence officielle au ministre des Affaires étrangères et Premier ministre Yoshida Shigeru.
1955-1974 La Résidence est utilisée comme maison des hôtes d’État de Shirokane jusqu’à son remplacement par celle d’Akasaka.
1983 La Résidence ouvre ses portes au public en tant que Musée d’art métropolitain Teien de Tokyo à partir du 1er octobre.
1993 En mars, le bâtiment principal (ancienne Résidence du Prince Asaka) devient la première structure à être désignée bien culturel important par le gouvernement métropolitain de Tokyo.
2013 Le musée célèbre le 30e anniversaire de son ouverture.
Fin des travaux du bâtiment principal et de l’annexe en décembre.
2014 Le musée rouvre ses portes en novembre.
2015 En juillet, le bâtiment principal, le pavillon de thé, le portail principal ainsi que d’autres éléments de la Résidence sont désignés comme biens culturels importants.
2017 Un ascenseur est installé dans le bâtiment principal en novembre.
2018 Fin des travaux du jardin occidental et du restaurant en mars et réouverture générale.

 

PAGE TOP